Haruchika Noguchi

La passion d'une vie

La vie d'Haruchika Noguchi fut entièrement vouée à l'étude du fonctionnement de l'être humain, corps et esprit liés, et à la recherche inlassable des moyens de lui faire retrouver son équilibre.

3-4 heures de sommeil par nuit, plus de cent clients par jour, une durée d'intervention qu'il avait réussi à faire passer de 2 heures à 2 minutes, des disciples internes reçus à 3 heures du matin, et encore le temps d'écouter de la musique classique...

Sa vocation, il la découvrit accidentellement à l'âge de 12 ans. Lors du tremblement de terre qui secoua la région de Tokyo, il portait spontanément les mains sur des personnes de son voisinage qui étaient blessées et découvrit à sa grande surprise que celles dont le corps était agité de secousses se rétablissaient très rapidement : il avait découvert sans le savoir ce qu'il nomma par la suite « Katsugen undo ». Sa notoriété grandit très vite et il fonda sa première école à 15 ans.

Cette découverte de la capacité de l'organisme à se rétablir de lui-même grâce à cette simple imposition des mains (ou du moins de ses mains...) ne pouvait contenter son tempérament ultra-perfectionniste. Après avoir vérifié et emmagasiné tout ce qui était à sa portée concernant le fonctionnement de l'organisme, et s'appuyant en outre sur une sensibilité et une acuité d'observation hors du commun, il mit au point sa propre méthode, qu'il nomma « technique seitaï ». Celle-ci évolua grandement lorsqu'il découvrit que certaines réactions de l'organisme généralement combattues étaient en fait pour lui un moyen de maintenir son équilibre. A la suite de cette prise de conscience, ses interventions visèrent à accompagner ce travail d'auto-régulation.

Par la suite, jugeant cette technique seitaï beaucoup trop complexe, et déplorant en outre la dépendance qu'elle créait vis-à-vis de l'intervenant, il invita les gens à se prendre en charge eux-mêmes par la pratique du mouvement régénérateur, qui selon ses dires aboutit aux mêmes résultats, sans requérir aucune connaissance et sans les risques d'erreur liés à l'intervention humaine.

 


Bibliographie

  • La santé et ses principes (texte imprimé)
  • Order, spontaneity and the body (Zensei)
  • Colds and their benefits (Zensei)
  • Scolding and praising (Zensei)